Au Nid de Brebis

Au nid de brebis


jeudi 2 novembre 2017

Questionnaire JA Ovin –

Questionnaire JA Ovin –

Dans le cadre du programme national Inn'Ovin, nous menons une étude sur le profil des éleveurs installés en ovin depuis moins de 10 ans. Ce questionnaire à pour but  de mieux connaitre ces nouveaux éleveurs, leurs parcours pour s'installer, leurs systèmes de production et leurs conditions de travail actuel.

lundi 30 octobre 2017

Erasmus+ : l'enseignement agricole à l'heure européenne | Alim'agri

Erasmus+ : l'enseignement agricole à l'heure européenne | Alim'agri

Erasmus+ : l'enseignement agricole à l'heure européenne
 
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
L’ouverture sur l’Europe et l’international compte parmi les missions de l’enseignement agricole qui échange et coopère avec près d’une centaine de pays, en priorité avec les membres de l’Union européenne. Dans le cadre des 30 ans du programme Erasmus+, bénéficiaires, porteurs de projet et simples citoyens ont montré leur attachement au programme grâce à l’appel à l’action #ErasmusDays les 13 et 14 octobre 2017. Retour sur la collaboration entre l'enseignement agricole et le programme européen.
Cette ouverture à l’international traduit la capacité d’adaptation de l’enseignement agricole aux évolutions de notre époque :
  • une grande diversité dans les formations dispensées,
  • une dynamique en faveur de l’innovation pédagogique dont en particulier l’approche par gestion de projet,
  • la place de la coopération européenne et internationale parmi les cinq grandes missions dévolues à l’enseignement agricole et inscrites dans la loi.
"La construction de l’espace européen de l’enseignement et de la recherche est un chantier national dans lequel l’enseignement agricole technique et supérieur entend jouer pleinement son rôle. Le programme Erasmus + est, sans conteste, l’outil emblématique de cette construction. Il permet à nos établissements de former des futurs professionnels conscients d’appartenir à cet espace commun", explique Philippe Vinçon, directeur général de l'enseignement et de la recherche (DGER) au ministère de l'Agriculture,de l'Agroalimentaire et de la Forêt.
"Le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, est un partenaire important de l’Agence Erasmus+ France / Education Formation, il participe activement à ses instances de gouvernance. Il est également un acteur reconnu du programme de l’Union européenne Erasmus +. La participation des établissements de l’enseignement agricole aux projets de mobilité et de coopération du programme Erasmus + est le reflet de leur engagement en faveur de l’emploi des jeunes et de la citoyenneté européenne", souligne Laure Coudret-Laur, directrice de l'agence Erasmus+ France/ Education Formation.
Le programme Erasmus+ se compose de 3 actions-clés :
  • la mobilité à des fins d'apprentissage,
  • la coopération pour l'innovation et l'échange de bonnes pratiques,
  • le soutien à la réforme des politiques.
L'enseignement agricole est très impliqué dans ces trois axes. Chaque année, de nombreux projets visent à favoriser les mobilités d'étudiants, augmenter le partage de connaissances sur l'agriculture de demain et faciliter la mise en place d'outils de transparence, au niveau européen.

Les chiffres-clés du programme Erasmus+ et l'enseignement agricole en 2015

  • 7,7 millions d'euros pour les projets de mobilité et de partenariat stratégique des établissments de l'enseignement agricole, soit 6,3% du budget national Erasmus +
  • 92 projets sélectionnées soit 6% de la totalité des projets sélectionnés au niveau national
  • 50% des projets acceptés viennent de l'enseignement agricole public et 48,9% de l'enseignement agricole privé

dimanche 17 septembre 2017

Une descente des estives prématurée et en urgence - 16/09/2017 - ladepeche.fr

Une descente des estives prématurée et en urgence - 16/09/2017 - ladepeche.fr

Une descente des estives prématurée et en urgence

Les brebis de l'Arech rassemblées pour être transportées dans le camion./ Photo DDM.
Les brebis de l'Arech rassemblées pour être transportées dans le camion./ Photo DDM.
Mercredi 13 septembre, le groupement pastoral de Bonac-vallée d'Orle a fait descendre environ 600 brebis des estives de l'Arech et du port d'Orle, une descente qui s'est donc effectuée trois semaines avant la date traditionnelle. À l'embranchement de Samiac-Balacet, vers 14 heures, sur la route de Sentein, 361 brebis venant de l'estive de l'Arech ont été rassemblées pour être transportées à Ganties (près de Saint- Gaudens). À 18 heures, dans la vallée d'Orle, à La Pucelle, même scénario pour 200 brebis. Pourquoi ? Yannick, le berger de l'Arech explique : «Cela devenait de plus en plus difficile, malgré toutes les précautions prises, regroupement du troupeau le soir, patous… nous avons subi une quinzaine d'attaques, ce n'est plus vivable ! Résultat, il manque 30 bêtes.» À La Pucelle, Jérôme, le berger du port d'Orle, raconte avec plus de précision : «Je voyais les ours tous les jours, un dominant et deux jeunes, j'ai même eu le temps d'allumer mon portable et d'en photographier un en train de manger une brebis. J'ai constaté que l'ours n'attaquait pas la nuit où le troupeau était regroupé, mais en plein jour, lorsque les bêtes étaient étirées dans la montagne ; avec les trois patous à l'avant, lui, il attaquait alors par l'arrière, 7 brebis ont disparu en 15 jours.» Un autre éleveur, Gilbert Guichard, a déjà descendu ses brebis début septembre, quatre semaines à l'avance.
Non seulement les éleveurs sont «en colère» mais se posent énormément de questions sur la gestion des pâturages dans les estives.

mardi 12 septembre 2017

La filière ovine cherche 500 bergers par an

Space à Rennes. La filière ovine cherche 500 bergers par an

  • Émilie DURANDLa filière ovine est ouverte sur l’Europe afin de relancer la communication et la consommation.
    La filière ovine est ouverte sur l’Europe afin de relancer la communication et la consommation. | DR
Les éleveurs de brebis et de moutons ont besoin de bergers. Mais aussi de consommateurs plus réguliers tout au long de l’année.
La filière ovine doit installer plus de 500 éleveurs par an pendant dix ans pour maintenir sa production. Un sacré défi pour la filière, qui compte près de 20 000 éleveurs professionnels (avec plus de 50 brebis) sur environ 70 000 détenteurs de brebis (y compris à titre accessoire ou pour l’agrément) en France. Rappelons que la filière constitue le gros du cheptel avec près de 5,3 millions de brebis en France sur 7 millions d’ovins.

Favoriser la consommation

Les chiffres du service de statistique du ministère de l’Agriculture ne sont pas glorieux pour 2016. Alors que la viande est bien disponible sur les marchés du fait de la hausse des abattages d’ovins (+ 2,7 % par rapport à 2015), la consommation recule de 3,1 % et cela malgré un repli des importations de 7 %. En quantités achetées, les ménages ont même baissé leurs achats de 38 % en dix ans. Aussi, la filière réfléchit à trouver de nouvelles découpes de viande, comme celles utilisées en Irlande, affichant une plus grande praticité. Et souhaite inciter à une consommation plus régulière, hors des pics de Pâques et de l’Aïd-el-Kébir.
Rodolphe Lepoureau, PDG de Sovileg, pointe du doigt la nécessité de segmenter le marché : « Le luxe se construit par des niches. Il ne faut pas faire de la filière ovine une grande niche, mais une multitude de petites niches ». En parallèle, la production de moutons a augmenté de 3 % en 2016, soit 144 000 têtes. Une première depuis 2011, qu’a saluée la Fédération nationale ovine (FNO) lors de son congrès en Belgique, en avril.
Car l’une des particularités de cette filière, longtemps en difficulté, est bien d’être ouverte sur l’Europe avec des échanges entre professionnels, notamment pour relancer la communication et la consommation.
Autre particularité : la présence d’une femme à la tête de la FNO. Michèle Boudoin, fille de la ville, est devenue éleveuse à la suite d’une reconversion professionnelle, à 28 ans. Elle a trouvé sa place dans cet univers plutôt masculin.
Tout un symbole pour cette filière qui se doit d’être ouverte pour se redévelopper.
« Ensemble, on peut tout exploser », avait-elle lancé, il y a deux ans, pour le lancement d’Inn’Ovin, le programme de « reconquête » de la filière.

lundi 28 août 2017

Hautes-Alpes | Cent jours d'estive à la cabane de Reyssas

Hautes-Alpes | Cent jours d'estive à la cabane de Reyssas

Après deux jours de transhumance, nous avions laissé David Combette et son troupeau fort de 900 bêtes à la cabane de Reyssas, dans l’Embrunais (notre édition du 7 juillet). Lieu magnifique s’il en est, la bâtisse n’en demeure pas moins loin de tout. Un mois plus tard, nous avons voulu voir ce qu’était la vie d’un berger dans cet “Eden” qui se gagne, à l’abri de la foule et du bruit, où seuls les pieds ont le droit de cité, où seul l’esprit, guidé par l’envie, agit comme un moteur. Retrouvez notre reportage complet dans deux pages dédiées dans notre édition de ce dimanche.

jeudi 10 août 2017

Tests ADN, première contre-attaque des éleveurs face au loup (et à l’Etat), Elevage - Pleinchamp

Tests ADN, première contre-attaque des éleveurs face au loup (et à l’Etat), Elevage - Pleinchamp

Tests ADN, première contre-attaque des éleveurs face au loup (et à l’Etat)

 

Raphaël LECOCQ

Dénonçant l’opacité des analyses officielles, les éleveurs ont décidé de procéder, à leurs frais, à des prélèvements d’ADN sur les scènes de prédation. Résultats ? Les loups sont plus nombreux qu’annoncés officiellement et la proportion de croisés chiens/loups n’a plus grand chose à voir avec les objectifs de préservation de l’espèce.
Les premiers résultats ont été présentés le 5 août 2017 à Séverac d’Aveyron (Aveyron) par les collectifs d’éleveurs Cercle 12 et Cercle 48, à l’occasion du rassemblement de « 3000 bêtes face aux loups », soit le tiers de la prédation enregistrée en 2016 en France. Ces tests financés par les éleveurs eux-mêmes, à raison d’environ 100 € l’unité, ont été réalisés par ForGen, un laboratoire allemand indépendant, spécialisé dans la génétique médico-légale, certifié ISO 17025. Les résultats sont peut-être de nature à changer la donne. Au niveau quantitatif d’abord puisqu’ils révèlent un nombre de loups supérieur aux estimations officielles. Sur le plateau du Larzac, les chiffres officiels font état de la présence d’un seul loup. Les tests génétiques réalisés par les éleveurs ont permis d’en identifier au moins cinq.Transposés au niveau national, ces chiffres font voler en éclat les chiffres ministériels et avec eux l’autorisation de prélèvement de 40 loups pour la période 2017-2018.

Pas de(s) loups ?

Au plan qualitatif ensuite puisque les échantillons indiquent la prépondérance de loups hybrides, au détriment des loups purs. Le caractère hybride des loups, autrement dit le croisement chien / loup, exclue tout simplement ces spécimens des conventions protectrices de Berne et autre directive Habitats faune flore, obligeant de fait l’Etat à organiser leur prélèvement. Et pour cause, l’hybridation fait perdre les caractéristiques de l’espèce, ce qui va à l’encontre de l’objectif de préservation ! Outre l’hybridation, les tests génétiques sont également porteurs d’informations sur l’origine des loups. Bruno Lecomte, éleveur de chèvres dans les Vosges, qui réalise depuis 20 ans un gros travail d’investigation sur la question ( ici), attend la confirmation de résultats d’analyses pour faire d’autres révélations sur l’origine des loups, dont le retour, prétendu naturel, interroge.
Publié par RAPHAËL LECOCQ

mardi 1 août 2017

Brebis en Alpage

Brebis en Alpage - Louis FONTAS - Vos poèmes - Poésie française - Tous les poèmes - Tous les poètes

Brebis en Alpage

- Fable -

Prisonnières pendant tout l'hiver,
Cloîtrées dans leur bergerie grise,
Rêvant d'une herbue friandise,
Les brebis songent à Gulliver !

Par un très beau matin printanier,
S'ouvrit leur portail d'évasion
Leur offrant, enfin, l'occasion
De mettre un terme au casanier.

En rangs serrés, vêtues de laine,
Ivres d'air pur et parfumé
Savourant l'herbage estimé,
Elles oublient leur morne plaine.

Par-ci, par-là, des boules blanches,
Ressemblant aux produits cotonniers,
De quoi remplir beaucoup de paniers,
Sont accrochés au bout des branches.

Soigneur compétent, le Berger
Sait guérir des moutons leur piétin,
Assurant au troupeau son destin,
Les chiens faisant rempart au danger.

L'ours et le loup, gent carnivore,
Trouvent pitance en ce doux cheptel,
Egorgé sur le létal autel
De l'appétit qui les dévore !

OUI, MAIS ALORS, EST-IL BIEN DECENT
DE LAISSER SUCCOMBER L'INNOCENT ?

vendredi 28 juillet 2017

Puy-de-Dôme : Les randonneurs mettent les bergers en colère - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Puy-de-Dôme : Les randonneurs mettent les bergers en colère - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Dans le Parc des Volcans d'Auvergne, les bergers estiment que les randonneurs ne respectent pas la tranquillité des troupeaux. Des incivilités de plus en plus courantes, comme à Orcines où la cohabitation est difficile.

Par Marc Taubert
Sur la montagne, Cyril ramène son troupeau après la pâture. 2.000 moutons en estive comme tous les ans sur le Puy-de-Dôme. Mais cette année, les bergers se plaignent d'incivilités commises envers leurs bêtes.

Entendez par incivilités : des touristes trop curieux qui s'approchent du troupeau, des VTT trop près des brebis ou encore les chiens non tenus en laisse. 

"Une brebis ça besoin d'être dans une ambiance calme pour bien manger, de ne pas être stressé, donc cela les fait moins bien manger, et donc dans certains cas extrêmes, cela peut les faire avorter", affirme Cyril Turquin, berger en charge de l'Estive 2017 du Puy de Dôme.

Puy-de-Dôme : Les randonneurs mettent les bergers en colère
Intervenants : Cyril Turquin, berger en charge de l'Estive 2017 du Puy de Dôme; Christian Pichon, président de la Coopérative des bergers d'Estive d'Orcines. - France 3 Auvergne - Mirna Kilama, Eric Taxil, Sarah Colpaert

Comme Cyril, d'autres bergers de la région dénoncent un manque de respect de la part des touristes et des locaux.

"Nous montons des bêtes, elles sont là pour brouter, elles ne sont pas là uniquement pour le décor sur la montagne donc on demande vraiment aux gens d'avoir la gentillesse de contourner le troupeau quand ils l'abordent et de laisser les bêtes tranquilles", explique Christian Pichon, président de la Coopérative des bergers d'Estive d'Orcines.

Face à ce problème, des pistes de solutions existent comme des opérations de sensibilisation auprès des plus jeunes ou des panneaux signalétiques installés aux abords des sites du Puy de Dôme. Un investissement nécessaire selon le maire d'Orcines pour garder les bergers.

"Aujourd'hui notre soucis est que les bergers ne reviennent pas d'année en année. Bientôt on aura peut-être plus de bergers qui veulent venir chez nous. Il ne faut pas oublier que c'est notre tondeuse naturelle de la chaîne des Puys", indique Jean-Marc Morvan, maire de la commune d'Orcines.

Une cohabitation indispensable pour aider le Puy de Dôme à rester le premier site visité en Auvergne.

lundi 17 juillet 2017

AGENDA Les alpages en fête ! 2017

AGENDA Les alpages en fête ! - Portail des Alpages de l'Isère

Que va t’il se passer dans les alpages de l’Isère cet été ?

Retrouvez tous les événements de l’été dans l’agenda "les alpages en fêtes" !


Saison des Alpages en Belledonne 2017

du 24 juin 2017 au 22 septembre 2017

De juin à septembre, des rendez-vous tout au long de l’été pour redécouvrir l’alpage sous toutes ses facettes !

JPEG - 88.7 ko

Rencontres en alpages à Besse en Oisans

du 1er juillet 2017 au 31 août 2017
Tout l’été, des rencontres en alpages à la rencontre des bergers 
(Alpages de la Quarlie et du plateau d’Emparis)
Tous les jeudis, Du 1er juillet au 31 août 2017, De 9h à 17h
En compagnie d’un accompagnateur en montagne, d’un technicien du pastoralisme et de médiateurs culturels de la Maison des alpages de Besse, partez à la découverte d’un village classé aux Bâtiments de France et de ses alpages.
  • Rencontre en alpage avec les bergers et leurs troupeaux, découverte du travail du chien.
  • Apéritif et café offert par les bergers au chalet d’alpage
  • Retour au village et visite guidée du musée de la Maison des Alpages
TARIF  : 
20€ / adulte et 10€ / enfant -18 ans
Tarif Famille : 50 €
Contact  : Maison des Alpages de Besse // 04 76 80 19 09 : http://www.maisondesalpages-besse.com/

Contes d’alpage au Refuge de la Pierre du Carre / Allevard

le 18 juillet 2017

Mardi 18 juillet, au Refuge de la Pierre du Carre

Soirée Contes

En présence de la conteuse Elisabeth Calandry pour son spectacle « Chèvres et fées des Alpes »
RV à partir de 18h, au refuge (Réservation obligatoire)
Information : Refuge de la Pierre du Carre - 06 83 14 47 84
Un événement Saison des alpages en Belledonne 2017

Rencontre en alpage à Ornon (Alpage du Grand Galbert)

le 18 juillet 2017

Mardi 18 juillet, de 9h à 17h, journée en alpage à Ornon

Randonnée accompagnée à la rencontre du berger et de son troupeau de brebis et chèvres, et en présence de Mme le Maire qui présentera sa commune.
Apéritif partagé au chalet d’alpage. Casse-croûte tiré du sac.
TARIF 
20€ / adulte et 10€ / enfant (-18 ans) / Tarif famille : 50 €
(Tarif comprenant la journée en alpage + une entrée offerte pour la visite guidée du musée de la Maison des Alpages)
Sortie limitée à 15 personnes pour préserver la qualité de la rencontre

Réservation obligatoire au plus tard 48 heures avant la rencontre

Contact  : Maison des Alpages de Besse / 04 76 80 19 09 / http://www.maisondesalpages-besse.com/

Dialogue avec un troupeau, Refuge du Crêt du Poulet

le 19 juillet 2017

Mercredi 19 Juillet, au Refuge du Crêt du Poulet

Atelier "Dialogue avec un troupeau"

Atelier pratique de découverte et d’approche des troupeaux, encadré par un technicien de la Fédération des Alpages de l’Isère. 
Rendez-vous à 10h30 au refuge.
Inscription : Fédération des Alpages de l’Isère / 04 76 71 10 20 / federation@alpages38.org
Info et réservation repas : Refuge du Crêt du Poulet, 04 76 71 04 93 / www.refugecretdupoulet.net
Un événement Saison des Alpages en Belledonne 2017

Cinétoiles pastoral, Les Adrets en Belledonne / Parc de la mairie

le 21 juillet 2017

Vendredi 21 juillet, Parc de la Mairie des Adrets

Cinétoiles Pastoral

En partenariat avec le projet Cinétoiles en Grésivaudan.
RDV à 19h pour l’assiette du berger proposée par la Marmite Campanaise (réservation au 04 76 71 14 78)
A 21h30, projection du film "Béliers" de Grímur Hákonarson 
Contact : Mairie des Adrets / 04 76 71 06 93
Télécharger le programme complet des Cinétoiles en Grésivaudan

Montgilbert fête l’alpage !

le 22 juillet 2017

Samedi 22 juillet, à Montgilbert

Une journée pour découvrir et fêter l’alpage

  • En journée : Portes ouvertes à la ferme des Cathelins 
    Rencontres avec les éleveurs, visite de la ferme, salle de traite et fromagerie 
    2 créneaux de visite 
    - de 10h30 à 12h 
    - de 14h30 à 16h
  • A 17h, à la salle des fêtes de Montgilbert : projection de films
Contact : Les Amis de Montgilbert - 06 08 77 03 08
Un évènement Saison des alpages en Belledonne 2017

Rencontre en alpage à Auris en Oisans

le 25 juillet 2017

Mardi 25 juillet, de 14h à 18h, rencontre en alpage à Auris en Oisans

Randonnée accompagnée à la rencontre d’un couple de berger sur l’alpage du Signal de l’Homme. Présentation du métier et découverte du troupeau.
TARIF 
12€ / adulte et 6€ / enfant (-18 ans) / Tarif famille : 30 €
(Tarif comprenant la demi-journée en alpage + une entrée offerte pour la visite guidée du musée de la Maison des Alpages)
Sortie limitée à 15 personnes pour préserver la qualité de la rencontre

Réservation obligatoire au plus tard 48 heures avant la rencontre

Contact : Maison des Alpages de Besse / 04 76 80 19 09 / http://www.maisondesalpages-besse.com/

Rencontre sur l’alpage de Villard Reymond

le 4 août 2017

Vendredi 4 août, de 9h à 12h30, rencontre sur l’alpage de Villard Reymond

Randonnée accompagnée au cœur de l’alpage pour rencontrer l’éleveur et le berger.
  • Découverte du troupeau et du travail des chiens.
  • Rencontre avec Mme le Maire et présentation de la commune
  • Découverte des "Jardins d’en Haut" (plantations de génépi et de fruits rouges) Dégustation offerte et possibilité de vente directe.
TARIF 
12€ / adulte et 6€ / enfant (-18 ans) / Tarif famille : 30 €
(Tarif comprenant la demi-journée en alpage + une entrée offerte pour la visite guidée du musée de la Maison des Alpages)
Sortie limitée à 15 personnes pour préserver la qualité de la rencontre

Réservation obligatoire au plus tard 48 heures avant la rencontre

Contact  : Maison des Alpages de Besse / 04 76 80 19 09 / http://www.maisondesalpages-besse.com/

Voir ici le programme complet des sorties en alpages 2017

Rencontre sur l’alpage de l’Arbaretan

le 6 août 2017

Dimanche 6 août, Presle et Saint Alban d’Hurtières

Rencontre sur l’alpage

2 randonnée(s) avec 2 départs possibles, jusqu’à l’alpage de l’Arbaretan
Sur l’alpage, rencontre avec les alpagistes et repas de produits locaux (agneau et fromages).
Deux départs possibles :
Réservation obligatoire
Participation aux frais du repas : 10 €. 5 € entre 6 et 13 ans. Gratuit pour les - 6 ans
Un évènement Saison des alpages en Belledonne 2017

Batailles de Vaches Herens au Planolet à Saint-Philibert / Saint-Pierre de Chartreuse

le 6 août 2017

Une journée consacrée à la race de vaches Hérens en Chartreuse !

Les éleveurs présentent au public leurs favorites et les vaches s’affrontent dans des duels puissants et combatifs où celle qui alliera force et intelligence deviendra la Reine du troupeau.
RDV à la station le Planolet à partir de 8h30
Tout au long de la journée : batailles des Reines, stands artisans et producteurs de Chartreuse, jeux pour enfants et balades en calèche
Contact  : Tél. Pascale et Christophe Cloitre / 06 73 02 18 25

Ciné pastoral au Refuge de la Pra

le 9 août 2017

Mercredi 9 août

Ciné pastoral sur la montagne, au refuge de la Pra

RDV à 18h pour une projection de film suivie d’un temps d’échange avec le berger.
Contact : Refuge de la Pra : 04 76 89 94 60 / 06 24 56 77 81 / www.refugedelapra.com
Un événement Saison des alpages en Belledonne 2017

Festival "Les toiles du berger" à Prapoutel

du 10 août 2017 au 11 août 2017

Jeudi 10 et vendredi 11 août 2017

2 jours de fête pour célébrer l’alpage et les métiers pastoraux sous toutes leurs facettes !

Au programme : Rencontres avec des éleveurs et bergers, ateliers découverte des troupeaux, ferme pédagogique, films et débats
Pour le programme détaillé : 
OT 7 Laux : 04 76 08 17 86 / www.les7laux.com
Un évènement Saison des Alpages en Belledonne 2017

Balade en alpage à Vaujany

le 11 août 2017

Vendredi 11 août, de 9h à 17h, journée en alpage à Vaujany

Balade d’un alpage à l’autre entre le col du sabot et le col du Couard. Une navette vous montera en alpage, pour aller à la rencontre du berger et de son troupeau. Echanges, présentation du métier et des techniques
Descente à pied possible suivi d’un verre de l’amitié.
TARIF 
20€ / adulte et 10€ / enfant (-18 ans) / Tarif famille : 50 €
(Tarif comprenant la journée en alpage + une entrée offerte pour la visite guidée du musée de la Maison des Alpages)
Sortie limitée à 15 personnes pour préserver la qualité de la rencontre

Réservation obligatoire au plus tard 48 heures avant la rencontre

Contact  : Maison des Alpages de Besse / 04 76 80 19 09 / http://www.maisondesalpages-besse.com/

Voir ici le programme complet des sorties en alpages 2017

Nuit des alpages

le 12 août 2017

Samedi 12 août

Soirée du cinéma pastoral à Pinsot

En partenariat avec les Nuits du Haut Bréda
Rdv à 21h à l’espace Chardon
2 films sur les pastoralismes d’ici et d’ailleurs
Un évènement Saison des Alpages en Belledonne 2017

Une soirée avec les bergers au gîte d’alpage de Combe Madame

le 14 août 2017

Lundi 14 août

Une soirée avec les bergers de Combe Madame

Rendez-vous au gîte de Combe Madame à partir de 18 h 30 pour une rencontre sur l’alpage avec les bergers.
Apéritif offert.
Gîte d’alpage de Combe Madame, 06 15 89 17 17, www.combemadame.com
Un évènement Saison des Alpages en Belledonne 2017

Fête de L’Écho des montagnes, Saint Colomban des Villards / Col du Glandon

du 19 août 2017 au 20 août 2017

Entre Isère et Savoie, à l’orée de Belledonne, il est un col qui fait le lien entre gens d’en bas et les gens d’en haut… Ici on parle du pays, des paysans, des produits. Bergers et éleveurs se retrouvent pour une journée festive !

Au programme :
Des moments avec les brebis..
Des chiens de troupeaux qui guident les oies dans le marché...
Des enfants qui construisent des cabanes de bergers et qui font voler les cerf volants et planeurs qu’ils auront construits…
Des repas partagés...
Des produits et créations artisanales à découvrir...
De la musique,...
... et un parapente qui inonde le ciel de bonbons…
Infos : Maison du tourisme de la Vallée des Villards, 04 79 56 24 53.

Soirée du cinéma pastoral à Ste Agnès

le 30 août 2017

Mercredi 30 août

Soirée du cinéma pastoral à Ste Agnès

RDV à la tombée de la nuit (21h) pour une projection de film en plein air.
Contact : Fédération des Alpages de l’Isère / 04 76 71 10 20
Un événement Saison des Alpages en Belledonne 2017

Diaporama-Rencontre "Un an sur la route du lait"

le 8 septembre 2017

Vendredi 8 septembre

Diaporama-Rencontre "Un an sur la route du lait" à l’auberge de la Gélinotte

Une heure et quart de voyage entre alpages d’ici et d’ailleurs, sur les traces des éleveurs et pasteurs qui produisent et transforment le lait à travers le monde.
RDV à 19h à l’auberge, formule repas proposée par l’auberge
Contact et réservation : Auberge de la Gélinotte / 04 76 89 81 39 / 
www.lagelinottebelledonne.fr
Un événement Saison des Alpages en Belledonne 2017

Rencontre en alpage à Ornon

le 16 septembre 2017

Samedi 16 septembre, de 14h à 17h, rencontre en alpage à Ornon

Randonnée accompagnée à la rencontre du berger et de son troupeau de brebis. En présence de Mr le Maire qui présentera sa commune.
Dans le cadre des Journées du Patrimoine 2017
TARIF 
12€ / adulte et 6€ / enfant (-18 ans) / Tarif famille : 30 €
(Tarif comprenant la demi-journée en alpage + une entrée offerte pour la visite guidée du musée de la Maison des Alpages)
Sortie limitée à 15 personnes pour préserver la qualité de la rencontre

Réservation obligatoire au plus tard 48 heures avant la rencontre

Contact : Maison des Alpages de Besse / 04 76 80 19 09 / http://www.maisondesalpages-besse.com/

Rencontre livre–reportage : "Bergères en leurs alpages" aux Adrets

le 22 septembre 2017

Vendredi 22 septembre, à la Marmite des Adrets

Rencontre livre–reportage : "Bergères en leurs alpages"

La journaliste-écrivain Hélène Armand et le photographe Christian Pedrotti sont allés à la rencontre de bergères qui ont accepté de les accueillir ‘’en leurs alpages’’. Ils témoignent et apportent leurs regards de reporters sur ce métier exercé au féminin.
RDV à 19h à la Marmite
Assiettes d’agneau d’alpage de l’Isère proposées à la dégustation
Info et réservation : Marmite des Adrets / 04 76 71 14 78 : www.lamarmitedesadrets.fr
Un événement Saison des Alpages en Belledonne 2017

Festival du Film "Pastoralismes et Grands Espaces"

du 13 octobre 2017 au 15 octobre 2017

Le Festival du Film "Pastoralismes et Grands Espaces" 2017 aura lieu du 13 au 15 octobre 2017

Le Festival "Pastoralismes et Grands Espaces", c’est...
  • 3 jours de projections de tous horizons, tous pays, pour parler de l’alpage et des cultures pastorales dans toute leur diversité
  • Des débats et des rencontres citoyennes pour échanger sur les enjeux locaux et internationaux qui traversent les économies pastorales d’aujourd’hui
  • Une occasion unique de croiser le monde de l’agriculture et du cinéma,les pratiques et les savoir faire d’ici et de l’autre bout du monde
...de la diversité, du partage, de la convivialité !
L’universalité du pastoralisme en fait un thème fédérateur qui unit les peuples et les cultures à travers le monde.
C’est une extraordinaire opportunité pour croiser les regards, partager ces sujets avec le plus grand nombre et aborder ensemble les nouveaux défis qui s’annoncent !